menu

PREMIERE PERIODE INTERMEDIAIRE

                                                               

VII et VIIIème dynasties  v. 2300 av. J.-C.

Royautés multiples. Constitution d'états féodaux. Décadence extrême du pouvoir central. Hégémonie des nomarques (Chef d'une des divisions territoriales) . Dynastie trop mal connue : liste des rois impossible à donner. Hérakléopolis reste fidèle à Memphis en tant que fief personnel du roi. Les princes qui s'attribuent la souveraineté de l'Egypte se succèdent sans cesse. Des bandes d'asiatiques envahissent et saccagent les villes du Delta. Parmi les puissants du Sud on distingue : Idi, prince de Coptos et Shemai, gouverneur de la Haute-Égypte

IXème et Xème dynasties  2200-2050 av. J.-C.

 

Akhtoès Ier Hérakléopolis devient capitale. Reconquête de la cîte du Delta occidental. Relations avec Byblos.

Akhtoès II Nebkaourê

    Akhtoès III: lutte contre les nomarques de Thèbes. Les princes de Siout sont alliés aux rois d'Hérakléopolis. Conquête de la prépondérance par Thèbes, qui devient capitale. Enseignement au Roi Mérikarê  : « La langue est une épée pour l'homme. Et les paroles ont une force supérieure à n'importe quel combat ».

Mérikarê

 2222-2180 Khéty Ier

 2180-2130 plusieurs rois inconnus.

Xème dynastie Hérakléopolitaine

(2130-2070)

XIème dynastie (Thébaine)

(2160-2000)

Néferkarê (2130-2120)

Antef I (2130-2120)

Khéty III 2120-2050)

Antef II (2120-2070)

Mérikarê (2070-2050)

Antef III (2070-2065)

 

    Néferkarê instaure une monarchie comme "voulue par Dieu", mais non divine, où le roi est le "primus inter pares" parmi les princes. Les princes ne le reconnaissent pas tous.

XIème dynastie thébaine

    Antef Ier dit le Grand : Les Mentouhoteps conquièrent le pouvoir sur les héracléopolitains. Réunification du pays. Réapparition du Vizirat. Transfert du pouvoir d'Hérakléopolis à Thèbes.