L’auteur :

Michel SILLAND a pris ses premières responsabilités à l’UNEF en 1965 pour les quitter en 1972

année
Organisme
Fonction
Président
1965 ACETSR Vice-Président chargé des affaires sociales (Relations avec la MNEF et constitution d’un fichier logement) Charles Delamarre
1966 AGER Vice-Président Jean-Pierre Caldier, puis Jean-Pierre Talbot
1967 AGER Secrétaire Général et Trésorier, rédacteur en chef du mensuel Reims U trésorier du Reims Université Club Jean-Pierre Talbot puis Alain Guiolet
1968 AGER Président par intérim puis Secrétaire Général Philippe Besse
1970-1971 AGER Président de fait
1969 MNEF Membre de la Commission de Contrôle de la MNEF au congrès de Lyon
1970-1972 MNEF Trésorier National de juin 1970 jusqu'au congrès de Grenoble, en mai 1972. Trésorier de la section locale de Reims. Pierre Masson, Marc Gentes, Alain Schrempp

juin 1972 septembre 1972

MNEF Administrateur Délégué aux finances jusqu’en septembre 1972

En Mai 68 à Reims, Michel Silland assure la direction du mouvement avec Alain Guiolet (Président sortant), Jean-Pierre Talbot et Jean-Claude Breton (tous deux anciens Présidents). C'est à cette occasion qu'ont été constituées des archives dont ce site entreprend la publication.

Comme Trésorier National de la MNEF, il contribuera à obtenir la régularisation des importants arriérés de remises de gestion dues par la Sécurité Sociale (Mais en fait retenues par les pouvoirs publics, qui, à l’époque n’avaient guère de sympathie pour l’UNEF et les organismes que celle-ci contrôlait) ainsi que la fermeture des œuvres sociales particulièrement lourdes et dont les objectifs ne correspondaient plus à ceux qui pouvaient être assignés dans la période d’alors (tout particulièrement l’UNICLUB). Il occupera les fonctions de responsable des finances de la mutuelle, jusqu'au départ définitif du PSU et de sa mouvance, de la gestion de la MNEF.